Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Qui d’entre nous n'est pas directement ou indirectement concerné par une souffrance liée à une maladie grave. Dans un élan de solidarité avec la famille Abanga, la Rédaction des Regards d'Africains de France vous rapporte le cas du jeune Samuel Abanga atteint d'une mystérieuse maladie qui nécessite votre générosité pour l'aider à se soigner. Et c'est dans ce sens que nous relayons ce cri de cœur pour la bonne cause.  Mobilisons-nous pour redonner le sourire à ce jeune et toute sa famille. "Sauver une vie c'est sauver l'humanité tout entière".

En effet, selon ses parents et surtout selon son frère Abakar Abanga dont les contacts se trouvent ci-dessous, au début, la famille pensait que c’était une simple carie dentaire au vu de la manifestation de symptômes (forte douleur au niveau de  la mâchoire gauche, maux de tête incessants, fièvre). Il fut alors conduit plusieurs fois à l’hôpital où il a bénéficié des soins appropriés. Malgré les soins, la malade s’est aggravée. Depuis le mois d’octobre 2017, il y a eu une apparition étrange et gravissime d’un os sous la mâchoire gauche comme vous pouvez le voir sur la photo. En effet, il s’agit d’un os long de 5 cm environs dont on ignore l’origine et la provenance. Cette excroissance anormale de l’os nécessite une opération chirurgicale très compliquée et coûteuse dont la famille est incapable financièrement de lui offrir. Voilà pourquoi, elle lance un vibrant appel aux personnes morale ou physique de bonne volonté, de voler à leur secours afin de sauver la vie de ce jeune qui est en danger. 

 Pour tout contact, vous pouvez joindre les parents. Tel.: Tél : +235 60 28 45 47 ; Tél : +33 06 41 40 05 21 ; email : abakararcheo@yahoo.com/Facebook:Abakar Abanga

La Rédaction 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article