Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les affaires entre le Qatar et les Etats-Unis en matière d’armement se portent bien. Alors que le Qatar peine toujours à sortir de la crise du Golfe, l’administration américaine a communiqué mercredi avoir conclu un nouveau contrat d’armement avec Doha pour une bagatelle de 1,1 milliard de dollars.  Les termes du contrat comprennent entre autres des services logistiques et de la maintenance des appareils avions de combat F-15. « Le Qatar est une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique dans la région du Golfe persique », soutient-elle. En guise de rappel, les deux pays avaient déjà conclu en mi-juin un accord pour la vente du Golfe F-15 américain, pour un montant de 12 milliards de dollars.

Washington et Doha avaient réalisé cette vente, quelques jours après le déclenchement de la crise entre le Qatar et quatre autres pays du Golfe. Ces derniers accusent le Qatar de « soutenir des organisations extrémistes » et de se rapprocher de l’Iran, bête noire de Ryad dans la région. Des mesures de rétorsion draconiennes sont imposées à Doha. Le président américain avait semblé se ranger du côté des partisans de l’isolement du Qatar accusé par Trump de financer « le terrorisme à un très haut niveau ». Cependant, depuis les Etats-Unis ont fait volte-face pour adopter une position apparente de neutralité en essayant de jouer les médiateurs, et d’ailleurs le secrétaire d’Etat Rex Tillerson a récemment plutôt reproché l’Arabie saoudite et ses alliés, l’Egypte, les Emirats arabes unis et Bahreïn, pour leur intransigeance et refus d’entamer le dialogue avec leur voisin. La Rédaction  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article