Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Mogadiscio, capitale somalienne a été secouée samedi par un attentat très meurtrier qui a fait au moins 300 blessés et 137 morts voire 200 personnes tuées selon certaines sources. Le bilan définitif n’a pas encore été établi. Les chiffres avancés sont partiels. « Nous avons la confirmation de 200 civils tués dans les attentats hier », a indiqué Abdifatah Omar Halane, le porte-parole du maire de Mogadiscio, cité par l’Agence France presse. Il n’a pas manqué d’ajouter que « Nous supposons que le bilan est encore plus élevé. De nombreuses personnes sot sans nouvelles de leurs proches ». Un policier s’est confié à l’AFP en indiquant : "Il est très difficile d'avoir un chiffre précis parce que les cadavres ont été emmenés vers différents centres médicaux, et certains d'entre eux ont été enlevés directement par leurs proches pour être enterrés". Cet attentat au camion piégé est survenu en milieu d’après-midi au carrefour PK5, situé dans le district de Hodan, un quartier commercial très animé de la capitale qui abrite des magasins, d’hôtels et des bureaux.

La déflagration du camion piégé a violemment endommagé les bâtiments situés aux alentours. L’explosion s’est produite à quelques mètres devant l’hôtel Safari, un établissement plutôt populaire, peu fréquenté par la bourgeoise locale et les responsables gouvernementaux. Le ministère qatari des Affaires étrangères a déploré la destruction de la mission qatarie en Somalie. La solidarité internationale s’est rapidement manifestée à travers les réactions des pays comme les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Turquie. L’Union africaine a également condamné cet attentat. Presque 22 000 hommes sont envoyés par l’UA pour soutenir le gouvernement central contre les islamistes shebab de connivence avec Alqaïda. L’attentat n’a toujours pas été revendiqué mais les yeux se tournent vers les Shebab et leurs alliés. Le président Somalien, Mohamed Abdulha Mohamed, a décrété un deuil national de trois jours.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article