Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’attribution du prix Nobel de la paix à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) coïncide bien avec l’actualité. D’aucuns y voit l’opportunité à saisir pour refaire le point sur les pays possédant cette arme tant convoitée et redoutée. On en dénombre exactement neuf États : États-Unis, Russie, Grande Bretagne, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël, à tous ceux pays vient s’ajouter la Corée du Nord. D’autre part, un groupe de pays hébergent également l’arme nucléaire américaine sur leur territoire national, le cas notamment de la Belgique, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de l’Italie et de la Turquie.  Chaque année, le pays détenteurs d’une arme nucléaire dépensent 105 milliards de dollars d’investissement le maintien en bon état leur arsenal.

Le monde regorge 17 300 armes nucléaires. Contrairement, à ce que beaucoup peuvent penser c’est la Russie qui occupe la première place avec 8 500 têtes de missiles, suivie des États-Unis avec 7700 têtes. Ensuite la France qui en détient 300, la Chine en possède 250 et le Royaume Uni en détient 225. Le Pakistan en compte entre 100 et 120 et l’Inde en a entre 90 et 100 juste derrière le Pakistan. Au bas du classement, on trouve Israël avec 80 têtes de missiles et enfin la Corée du Nord en possède moins de 10.  Malgré les discours des uns et des autres en faveur de la paix dans le monde, le traité de non-prolifération, censé servir de garantie n’est même pas ratifié par tous. Seuls la Russie, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France l’ont fait. En revanche, la Chine l’a simplement signé.

L’Inde, le Pakistan et Israël n’ont absolument rien fait alors que la Corée du Nord en est sortie, de quoi ajouter de l’inquiétude. Il y a d’autres pays qui cherchent à se procurer l’arme nucléaire sans que l’on sache exactement lesquels précisément. Le cas de l’Iran est bien sûr connu car il a longtemps été soupçonné de chercher à avoir l’arme nucléaire. Par ailleurs, il est de notoriété publique que de nombreux pays ont déjà fait des recherches, notamment dans les années 70. Il s’agit entre autres de la Suisse, de la Suède ou encore de l’Argentine mais aucun d’eux n’est parvenu à l’obtenir. Aujourd'hui, il faut compter une quarantaine de nations qui possèdent des réacteurs nucléaires ou des réacteurs d’étude pouvant être détournés de leur usage civil afin de produire des armes. C’est une possibilité en soi mais cela ne donne pas d’explication sur les intentions de chacun de ces pays. Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article