Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Don Ebert aborde le thème de la foi autrement de la relation entre l’être humain et son créateur. Il entame son analyse par une série de 19 questions essentiellement orientées vers l’amour de l’homme envers son Dieu et envers Jésus pour les Chrétiens : « Que représente Dieu pour toi ? Ton prochain ? Toi-même ? L'Humanité ? Un fidèle Ami ? Un compagnon de tous les jours ? Un Conseiller ? Le Visible ? L'Invisible ? Le transcendant ? Comment le conçois-tu ? Combien de temps as-tu passé dans la lecture de la Bible ? Combien de fois as-tu parlé de Jésus-Christ comme Unique Seigneur et Sauveur dont le monde a besoin ? Combien de temps as-tu passé dans la prière pour l’affermissement de ta foi ? Combien de temps as-tu passé dans la prière pour les âmes perdues ? Combien de temps as-tu passé au service de Dieu ? Combien de fois as-tu sincèrement loué et adoré Dieu ? Combien de fois as-tu visité l’orphelin et la veuve ? Combien de fois as-tu été aux côtés des laissés-pour-compte, des opprimés ? Combien de fois as-tu donné (discrètement et humblement) de tes biens à celui ou à celle qui n’en a pas ? Combien de fois as-tu pardonné d’un cœur sincère ? Et combien de temps passes-tu actuellement sur les réseaux sociaux ? »

L’auteur a choisi de parler des Tchadiens de confession chrétienne : « Si tu es chrétien, mon frère, et que tu penses que tout ce qui te tombe dessus ou que tout ce qui arrive à ton entourage relève « exclusivement » de la Volonté de Dieu, tu te trompes. Satan dirige le monde vois-tu, et toutes les prophéties bibliques sont en train de s’accomplir (Luc 21 ; Jean 16 : 1-4 ; Apocalypse 12 : 9). Si tu es chrétien et que tu penses que le « Christianisme » est une religion, tu te trompes. Repens-toi. Le « Christianisme », c’est « la Vie en Christ », rien de plus (Jacques 1 : 27). Si tu es chrétien et que tu penses que ton « Salut est déjà acquis pour toujours », pour la Cité Céleste, tu te trompes. Tu peux perdre ton Salut d’un moment à l’autre, d'une manière ou d'une autre (Matthieu 7 : 21). Si tu es chrétien et que tu crois que tous les « pauvres » sont faits pour le Paradis et que tous les « riches » sont destinés pour l’enfer, mon frère, tu as tort, tu te trompes. Lis plutôt les Écritures et vois ce qu’elles en disent (1 Timothée 6 : 17-19 ; Romains 3 : 21-22) ». Il utilise le même langage pour continuer son dialogue d’écriture avec les croyants de confession chrétienne : « Si tu es chrétien et que tu penses qu’agir pour sauver le monde, pour le faire ou pour empêcher qu’on le défasse, pour relever des défis, pour changer la donne, pour faire de la Politique est contraire aux Écritures Saintes, alors tu te trompes, mais vraiment. Où est donc ta Lumière, la Lumière qui doit éclairer les Nations ?

Où est ton Sel, le Sel qui a de la saveur, qui donne d’espérer, de vivre par la foi ? Quel est finalement ton rôle ici-bas ? Résumer le Salut à l'individualité ? Aller simplement à l’église tous les dimanches ? Donner simplement des offrandes ? Simplement chanter et danser ? Quelle est la validité de ta foi ? Quelle est sa réalité dans ta vie ? Quel est  son impact autour de toi ? Quel est son enracinement ? Ouvre les yeux, parce que tout est biblique mon frère. Et tu peux très bien périr, nonobstant ta supposée chrétienté, faute de connaissance (Osée 4 : 6 ; Actes 13 : 47 ; Apocalypse 5 : 10). Si tu es chrétien et que tu commences à désespérer, à cause de tes souffrances ou à cause de tes peines, ou encore à cause de tout ce que le monde subit, si tu commences à ne plus vraiment croire en la venue certaine de Jésus-Christ, tu te trompes, tu as encore des œillères (Hébreux 10 : 37 ; Apocalypse 3 : 13). Finalement, Don Ebert prodigues quelques conseils en guise de conclusion. « Prends garde à toi, mon frère, car les athées, les prostitués, les bandits, les criminels, les calomniateurs, bref tous ceux que tu crois perdus à jamais risquent de te précéder au Royaume de Dieu. Lis les Écritures mon frère (Ephésiens 5 : 1-2 ; 15-16 ; Ephésiens 6 : 10-18) ...C'est toi que j'aime, Jésus-Christ ! » 

Ahmat Zéïdane Bichara/ Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article