Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Un article envoyé par le correspondant spécial de Regards d’Africains de France, Eric Mocnga Topona et signé d’un certain Sisco Mayala, un indépendant journaliste d’investigation, probablement originaire de la RDC, relate la visite qu’avait effectué Jacob Zuma à son homologue Joseph Kabila : « Annoncé pour le 15 Octobre 2017 à Kinshasa, le Président Sud-Africain Jacob Zuma a atterri le samedi 14 Octobre 2017 à 21 Heures à l'aéroport International de Ndjili, où il avait été accueilli par le marionnette Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenze. Après Ndjili l'homme avait rencontré dans l'informel le dernier petit dictateur et tyran que la RDC ait connu Joseph Kabila avec qui ils ont eu un échange la nuit d'hier avant la rencontre officielle de ce dimanche 15 Octobre Selon des sources sûres, la rencontre s’est terminée en queue de poisson simplement parce que le Président Sud-Africain Jacob Zuma, était porteur d'un message que l'ami personnel de Kim Jong Un ne veut pas entendre. » il rapporte surtout sous forme d’une révélation que : « Lors de leur rencontre, Zuma a fait savoir a son homologue clairement que c'est fini pour lui et la communauté internationale attend une seule chose de lui notamment la manière dont il entend organiser les élections conformément à l'accord de saint sylvestre (du 31 Décembre 2016) alors que visiblement cela est impossible pour lui. Mécontent, l'homme de Kingakati furieux et très fâché n'a pas supporté le message de son homologue.

 

L’émissaire de la communauté internationale a, après avoir été avec l'illégal et illégitime Président de la RDC Joseph Kabila, accordé audience aux ambassadeurs accrédités en RDC et leur a donné le même message. Est-ce les glas ont-ils sonné pour le régime sanguinaire, dictatorial et pilleur de Monsieur Kabila ? » Sisco Mayala considère que en parlant de sa Rédaction à lui : « A cette question votre rédaction vous prie d'observer la suite des événements car l'opinion se souviendra que Jacob Zuma fut le dernier président a avoir rencontré le guide libyen Mouhamar Kaddhafi peu avant sa chute et lui avait apporté un message similaire et la suite nous la connaissons très bien. Le sanguinaire et génocidaire de l'Afrique Centrale, se trouve actuellement coincé dans son propre piège, d'une part la communauté internationale qui veut le voir organiser les élections et de l'autre le peuple congolais qui est déterminé à en finir avec lui le 31 Décembre 2017.A la fin de sa mission, l'oiseau de mauvais augure Jacob Zuma a été conduit à Ndjili non par le service de protocole habituel mais par l'escorte de la Garde Républicaine. Ce qui se passe actuellement dans la Kabilie est l'exemple parfait de l'adage. »

 Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article