Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Frolinat, a-t-il réussi à instaurer un ordre nouveau ? Tout dépend duquel ? Dans la balance, il y eu 18 ans d'ordre sudiste et 36 ans d'ordre nordiste. Faut-il toujours imputer, l'échec de la construction nationale à cet homme, dont-on sait avoir hérité d'un Tchad avorton, avec un Nord géographique (BET), sous administration française et une fronde politique musulmane ouvertement hostile à une administration d'un Kirdi?  Faut-il faire croire et surtout laisser croire aux jeunes, que tous ces mouvements, issus du Frolinat, engagés dans de guerres fratricides depuis 1979, pour le contrôle du pouvoir, ont hérité du gène né d'un syndrome, apparu au Tchad, en 1963 ? Doit-on croire qu'après 8 années de férule impitoyable de la dictature sanguinaire d'un Hisseine Habré qui n'avait épargné aucune région, ni communauté tchadienne, sauf la sienne, il faut toujours voir l'ombre de Tombalbaye dans le mal ? Faut-il continuer à distiller ce venin de la haine contre une région et ces populations, alors qu'économiquement et humainement, elle a payé et continuer à payer le plus lourd tribut à l’existence des fossoyeurs d'une nation avortée ?

 

Lorsqu’on veut réécrire l'histoire pour en faire un instrument de construction nationale, on ne doit pas la falsifier pour justifier des échecs politiques dont on a activement participé. Robert Buijtenhuijs, une fin connaisseuse de l'histoire du Tchad qui a consacré plusieurs ouvrages au Frolinat a écrit ceci : « Si la rébellion du Frolinat était une réaction à l'exploitation capitaliste, elle aurait dû avoir lieu au Sud. » Par contre, si cela devait être un programme régionaliste et confessionnaliste, enveloppé dans une aura révolutionnaire, il est clair que cela ne pouvait concerner les Sudistes. Une quarantaine d'années ont mis nues l'escroquerie intellectuelle du Frolinat, à travers les règnes successifs de Goukouni, Habré et Déby. La géopolitique a assis le régionalisme, et les politiques des différents régimes, une volonté exprimée et explicite d'exclusion et de domination de populations, dont-on peut tout leur reprocher, sauf d'être les responsables de l'ingouvernabilité du Tchad. Les bruits de bottes, ne viennent-ils pas toujours du Nord Est ? Nadjikimo Benoudjita

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article