Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Il faut toujours rester lucide car l'emballement dans l'euphorie d'une manne hypothétique obscurcit le jugement. Pour ceux-là, qui fanfaronnent, gesticulent en narguant la plèbe sur le succès de la table ronde de Paris, qu'ils se rappellent que le Tchad n'est pas à sa première table ronde de donateurs. Les deux précédentes fois, il avait amassé pas autant d'argents, mais des sommes tout aussi considérables qui auraient pu permettre une relance économique mais il n'en était rien. On sait aujourd'hui avec le recul, à quoi ont servi ces dettes colossales contractées aux noms des tchadiens. Inutile de s'étaler là-dessus. ...Une chose qui doit interpeller nos concitoyens, c'est l'évidence primaire en matière de développement qui est que ; le développement ne s'obtiendra jamais par l'aide, quel que soit sa dimension.

C'est une logique implacable aussi vieille que le monde et qui est appelée à survivre encore à toutes les théories fallacieuses qui vantent la pertinence d'une logique de développement qui ne se repose pas sur la capacité d'un pays à échafauder de façon endogène son émergence économique. Autrement dit, tout pays qui ne s'affranchit pas de l'aide ne verra jamais la silhouette du développement. Peut-être en songe, mais pas dans la réalité. C’est pourquoi, en citoyens patriotes, nous nous devons d'être objectifs avec nos compatriotes en leurs disant la vérité. Cette somme récoltée à Paris ne transformera pas nôtre vie. Il faut tempérer ses ardeurs et rester lucide car à vouloir trop s'emballer, on risque de tomber des nues. Une évidence et non de moindre qui nous oblige à émettre des réserves quant à la gestion parcimonieuse de ce fonds, c'est la nature même, du régime tchadien, qui n'est pas un élève vertueux en la matière. Pas besoin de faire un dessin là-dessus…

Tahirou Hisseine Dagga, correspondant particulier à Strasbourg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article