Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

A chaque fois qu’une catastrophe se lève ou autres événements dangereux, les enfants apparaissent comme les premières victimes à cause de leur fragilité. C’est justement dans ce sens que la RTBF et ses Agences rapportent à travers à un de leurs articles publié le jeudi 14 septembre 2017 le communiqué de presse de l’Unicef que l’ouragan Irma, qui a fait au moins une cinquantaine de morts dans les Caraïbes et aux Etats-Unis, a également eu un impact sévère sur la vie d'au moins 2,4 millions d'enfants qui ont actuellement besoin d'aide humanitaire à travers les Caraïbes, a prévenu l'Unicef mercredi. Selon une estimation des plus graves conséquences d'Irma transmise mercredi par les Nations Unies, 2 millions de Cubains ont été forcés d'évacuer leur habitation, tandis que sur l'île de Barbuda, dans les petites Antilles, pas moins de 99% des bâtiments ont été complètement détruits.

L’Unicef avait déjà précédemment communiqué que plus de 10,5 millions d'enfants vivaient dans des territoires caribéens exposés aux conséquences d'Irma, dont 3 millions de bambins de moins de 5 ans.  Et ce besoin pourrait encore grimper selon La RTBF et ses Agences. Les îles Vierges américaines et Porto Rico, notamment, ont subi des dommages importants. Sans parler des territoires français de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Selon Maria Cristina Perceval, directrice régionale Unicef pour les Amériques et Caraïbes, des douzaines d'écoles ont été détruites, et les risques de propagation de maladies sont réels, dans les localités inondées et encombrées de décombres, où hôpitaux, écoles, et installations sanitaires ont bien souvent été détruits. La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article