Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans une publication urgente, la RTBF et ses Agences publient l’information sur le séisme au Mexique où près de 150 morts dont 21 enfants tués dans l’effondrement d’une école. La RTBF et ses Agences ont commenté avec témoignage à l’appui : « Au moins 21 enfants ont péri et une vingtaine sont portés disparus après l'effondrement d'une école de Mexico, lors du puissant séisme de magnitude 7,1 qui a fait près de 150 morts, a « Nous avons un chiffre de 25 (morts), dont 21 enfants » à l'école primaire Enrique Rebsamen, a déclaré à la chaîne Televisa Javier Treviño, sous-secrétaire d'Etat à l'Education. »

Selon ses médias belges, Mardi matin, les autorités avaient organisé un exercice de simulation à destination de la population. L'aéroport international de Mexico a annoncé sur son compte Twitter la suspension de son activité. « On nous rapporte des immeubles endommagés », a tweeté le gouverneur de l'Etat de Puebla, Tony Gali. En septembre 1985, un tremblement de terre de 8.1 avait dévasté une grande partie de la capitale et fait plus de 10 000 morts. Depuis cette tragédie, les autorités mexicaines ont durci les réglementations pour la construction et développé un système d'alerte à l'aide de capteurs situés sur les côtes

.La RTBF et ses Agences ont aussi dit : « Le séisme a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d'habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10 000 morts. Selon le centre géologique américain USGS, l'épicentre de ce séisme se situait dans l'Etat de Puebla (centre), proche de la capitale, à 51 km de profondeur.« Je suis bouleversée, je n'arrive pas à m'arrêter de pleurer, c'est le même cauchemar qu'en 1985 », a déclaré à l'AFP Georgina Sanchez, 52 ans, en pleurs sur une place de Mexico. « C'était assez fort. Les bâtiments ont commencé à bouger... Les gens étaient très nerveux. J'ai vu une femme qui s'est évanouie. Les gens étaient en train de courir » , a témoigné un peu plus loin, Alfredo Aguilar, 43 ans.Dans le quartier central de la Roma, au moins un immeuble était effondré, a constaté l'AFP. »

La Rédaction 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article