Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Que veut-il dire au juste ce jeune président français de 39 ans, marié à Brigitte cette ancienne enseignante certifiée de lettres, née à Amiens le 13 avril 1953(64 ans) ?  N’est-il pas une façon de faire pression aux journalistes de son pays ou encore une façon de leur dicter une ligne éditoriale ? Quel sens donne-t-il à la démocratie française et surtout du journalisme ?  Certes, ce n’est pas aux journalistes étrangers de répondre à la provocation du président français, mais cela semble anormal pour un chef d’Etat de l’une de plus vieilles démocraties au monde de lâcher volontairement une telle phrase. Que message envoie-t-il à certains de ses pairs, surtout ceux qui brillent par leur autoritarisme? Des pays où les peuples sont opprimés par leurs dirigeants? En tout cas, à chacun de faire sa propre analyse après la lecture de cet article publié le lundi 04 septembre 2017 par la presse Belga, qui annonce par ailleurs la préparation par l’équipe de France 2 d'un sujet sur la communication du président de la République, ayant débuté son mandat en s'exprimant volontairement très peu dans les médias, rompant avec la pratique de ses prédécesseurs.

Mais après une chute dans les sondages ces dernières semaines, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de s'adresser plus fréquemment aux Français. Il a récemment donné une interview fleuve à l'hebdomadaire Le Point et nommé le journaliste Bruno Roger-Petit au poste de porte-parole de la présidence. C’est ainsi que selon Belga, le président français Emmanuel Macron a reproché aux journalistes de « s'intéresser trop à eux-mêmes et pas assez au pays » lundi, quand des reporters de la chaîne publique France 2 l'ont interrogé sur sa communication très contrôlée. « Les journalistes ne m'intéressent pas, ce sont les Français qui m'intéressent, c'est ça qu'il faut comprendre », a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait pourquoi il « parlait peu ». Interrogé en marge de la visite d'une école dans l'est de la France, le jour de la rentrée des classes, le président français a estimé que les journalistes devraient s'intéresser aux 12 millions d'enfants reprenant l'école plutôt que de lui poser des questions sur sa communication. « Mais les journalistes ont un problème. Ils s'intéressent trop à eux-mêmes et pas assez au pays. Parlez-moi des Français ! », a-t-il réclamé. La Rédaction 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article