Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Nous, peuples Tchadiens(...) affirmons notre opposition totale à tout régime dont la politique se fonderait sur l'arbitraire, la dictature, l'injustice, la corruption, la concussion, le népotisme, le tribalisme, le confessionnalisme et la confiscation du pouvoir. Constitution révisée de 2005, paragraphe 8 du préambule. Ce sont là huit et non un ou deux, mais huit (8) points que la constitution révisée en 2005 considère comme une dérive grave, si un régime au pouvoir venait à en faire un aspect de sa gouvernance. Le régime des Itno, celui savamment habillé par le manteau opaque du parti État MPS, n'a-t-il pas pris systématiquement et point par point, huit (8) fois et régulièrement, depuis 1990, le contre-pied de cette disposition de la constitution du Tchad ? Et que dit cette même constitution, la matrice des lois ou encore la loi fondamentale, lorsqu'un régime se comporterait comme celui des Itno-Acyl-MPS ?

Nous, peuples Tchadiens, proclamons solennellement notre Droit et notre Devoir de résister et de désobéir à tout individu ou groupe d'individus, à tous corps d'État qui prendrait le pouvoir par la force ou l’exercerait en violation de la présente Constitution.Le régime est dans le Faux. Le Régime est dans la violation permanente de la Constitution. Parce que le régime Itno-Acyl-MPS exerce le pouvoir en violation permanente, constante et récurrente de la Constitution. Le peuple Tchadien est devant les responsabilités, pour lesquelles il s'est engagé solennellement. Et le peuple Tchadien, c'est d'abord ses députés : de l'opposition, comme de la majorité. N’ont-ils jamais lu leur constitution ? Qu'attendent-ils ?

 Mais le peuple Tchadien, c'est d'abord et avant tout, nous tous, citoyens Tchadiens, toutes origines confondues, y compris les Bi-Nationaux. Qu'attendons-nous ?

 Nadjikimo Benoudjita, correspondance particulière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article