Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

« Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre ». (Ac 1, 8). C’est sur ce ton biblique qu’avait commencé le chef spirituel des anglicans, l’archevêque de Canterbury, Justin Welby, qui eut proclamé dimanche 20 août le Soudan 39e province mondiale de cette communauté chrétienne, estimant qu’il s’agit « d’un nouveau début » pour les chrétiens dans ce pays majoritairement musulman. Depuis que le Soudan du Sud, majoritairement chrétien, est devenu indépendant en 2011, l’Église anglicane au Soudan était administrée depuis Juba. Mais dimanche, l’archevêque de Canterbury, président de la Communion anglicane qui réunit les 85 millions de fidèles du monde entier, a déclaré à Khartoum le Soudan 39e province de cette communauté et y a nommé un primat.

D’après le reporter du journal belge Libre Belgique et celui de l’Agence France Presse(AFP), des centaines de fidèles et de diplomates américains, européens et africains ont assisté à la cérémonie qui a eu lieu dans la cathédrale All Saints à Khartoum : « Aujourd’hui, nous inaugurons cela. L’Eglise du Soudan aura sa propre administration autonome pour prendre ses propres décisions. Les deux journalistes occidentaux en terre soudanaise rapportent aussi que le nouveau primat et premier archevêque du Soudan est Ezekiel Kondo Kumir Kuku. « Nous l’accueillons avec jubilation », a déclaré Justin Welby. Dans son prêche, il a estimé que ce jour marquait une « rare » occasion pour lui de nommer un nouveau primat. « Les chrétiens du Soudan ont la responsabilité de faire marcher cette province et de la faire aimer par leurs frères de l’étranger, qui doivent la soutenir et prier pour elle », a-t-il ajouté. Les communautés chrétiennes du Soudan sont concentrées principalement dans le sud du pays, dans la région des monts Nouba au Kordofan-Sud.

Dans leur commentaire, le représentant à Khartoum du journal Libre Belgique et celui de l’AFP eurent précisé qu’il n’existe aucune donnée officielle sur leur nombre. L’idée de créer une province pour le Soudan avait été évoquée dès 2009 quand l’indépendance du Soudan du Sud commençait à se dessiner avec clarté. Après la sécession en 2011, des organisations de défense des droits de la personne et des groupes chrétiens ont accusé les autorités soudanaises de persécuter les chrétiens et même d’avoir détruit des églises dans la capitale « Après la séparation, il a été décidé d’avoir une Église épiscopale du Soudan autonome », avait indiqué à l’AFP et à Libre Belgique le révérend Francis Clément.« Aujourd’hui, nous inaugurons cela. Elle [l’Église] aura sa propre administration autonome pour prendre ses propres décisions », a-t-il ajouté.

En rappel les deux journalistes reviennent sur le passé de ce grand pays d’Afrique de l’Est en disant que depuis le coup d’État qui a porté le président Omar el-Béchir au pouvoir au Soudan en 1989 avec le soutien des islamistes, les autorités soudanaises ont mené une politique d’arabisation et d’islamisation du pays. Elle a été un des déclencheurs de la guerre civile avec le Sud qui s’est soldée par la mort de deux millions de personnes avant que le Soudan du Sud ne devienne indépendant. L’anglicanisme est né d’une scission avec l’Église catholique au XVIe siècle, après le refus du pape d’accorder au roi Henri VIII d’Angleterre l’annulation de son mariage. Structurée comme l’Église catholique, l’Église anglicane est souvent considérée comme à mi-chemin entre catholicisme et protestantisme calviniste.

Ahmat Zéïdane Bichara 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article