Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le métier d’arme en Chine passe par une sélection rigoureuse de nouvelles recrues. Il arrive que parmi les recalés, la pratique de masturbation et les jeux vidéo pourraient être l’une des causes de leur échec. L’armée  tient à mettre un coup d’arrêt à de telles pratiques afin de s’assurer de la bonne santé de nouveaux soldats. Selon des statistiques rapportées par l’agence anglaise Reuters, un cinquième des candidats ne sont pas retenus en raison de leur surpoids, et 8 % à cause d’une « veine testiculaire hypertrophiée ».Cette particularité anatomique trouverait son explication dans un excès de masturbation, de pratiques des jeux vidéo ou encore d’un manque d’activité physique. La hiérarchie militaire a opté pour un durcissement après un constat, selon lequel un nombre en constante augmentation d’aspirants sont recalés dès la phase de sélection physique de l’Armée populaire de Libération (APL), la plus énorme du monde en termes d’effectifs avec 2 millions de personnes.

Le quotidien officiel de l’armée, a fait paraître sur réseau social les dix raisons qui font trébucher les recrues potentielles, dès le premier écrémage, un phénomène qui dérange au niveau de la sphère supérieure de l’armée. Par ailleurs, les postulants aux tatouages moins discrets ou démesurément grands sont également éliminés, indique le quotidien, qui révèlent que d’autres ont été recalés pour des questions de foie lié à la consommation d’alcool. Il a été rapporté que dans une ville chinoise, plus de la moitié des candidats ont même un refus catégorique en raison d’une forme physique jugée insuffisante, souligne le quotidien). «Le processus de recrutement est mené en vertu de procédures et de règles strictes», a observé de son côté le ministère de la Défense dans un communiqué pour justifier cette reprise en main.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article