Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le régime politique de Joseph Désiré Kabila continue de surprendre les Congolais et le monde. La Radio onusienne Okapi et d’autres médias locaux eurent rapporté que la police de leur pays avait décidé d’encercler le vendredi 12 mai 2017, le siège du parti politique de l’opposition congolaise, l’UDPS( Union pour la Démocratie et le Progrès Social) à Kinshasa, bloquant ainsi l’intérieur de la direction. Une source non identifiée avait même fait état « d’arrestations ». On se demande ce que deviendra plus tard la République Démocratique du Congo ? En tout cas, pour un peuple qui a soif de la justice et d’une démocratique réelle et participative, voir des policiers postés devant la direction d’un parti politique de l’opposition, assis sur des chaises empêchant militants ou d'autres personnes d'y entrer, c’est presque un acte anti démocratique et paradoxal dans un pays qui porte le nom d’une République Démocratique.

 

La Radio onusienne relayée par d'autres médias locaux révèlent d’ailleurs que plusieurs cadres de UDPS, dont le secrétaire général, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, ont été contraints de passer la nuit au siège du parti. « Toute la direction politique de l'UDPS est bloquée là-bas », a déclaré le porte-parole de l'UDPS, Augustin Kabuya, interrogé par Radio Okapi peu avant midi. Et c’est depuis le mardi passé que la police congolaise assiège le bâtiment, situé sur la 11ème rue, dans la commune de Limete (banlieue est de Kinshasa). Trois véhicules 4x4 de la police et de nombreux policiers anti-émeutes étaient positionnés à proximité du siège de l'UDPS, de l'entrée de la 10ème rue jusqu'à la 12ème rue ainsi que sur la grande avenue de la Révolution. En signe de solidarité, le fils de défunt président de l'UDPS, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Félix, rentré d'un séjour en Belgique, a décidé de passer la nuit avec les cadres du parti, a précisé le site d'informations 7sur7.cd. « Ils sont tous enfermés présentement par la police », assure un proche de Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui préside désormais le Rassemblement de l'opposition (Rassop, une vaste-plateforme de formations d'opposition créée par son père). Peter Kazadi,un cadre de l’Udps dénonce un coup monté par les autorités pour empêcher l’inhumation d’Etienne Tshisekedi au siège de son parti. Le corps de la figure historique de l’opposition congolaise décédée le 1er février à Bruxelles à 84 ans n’est toujours pas arrivé à Kinshasa.           

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article