Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Il existe beaucoup d’événements qui ne passent pas inaperçus, même si parfois on refuse en toute conscience de les regarder en face pour des raisons personnelles. Ce qui se passe depuis plus d’une année en Algérie dans ce pays africain situé au Nord du continent mérite d’être commenté par la presse internationale, même si l’Etat algérien qualifierait cela d’ingérence aux affaires d’un Etat libre et souverain. Pour ceux qui observent les choses de loin, c’est presque inconcevable que ce grand pays d’Afrique du Nord d’une superficie de 2381741km2(classé 10e, source Wikipédia) et d’une population de 40400000 habitants (source Wikipédia de janvier 2016), continue d’accepter le diktat du président Abdelaziz Bouteflika en fauteuil roulant pour des raisons de santé depuis plus d’une année déjà. Que se passe-t-il dans la tête des Algériens ? Cette question est presque gênante lorsqu’on ne voudrait pas vexer des patriotes ou des nationalistes comme partout ailleurs, ne voulant pas que l’on révèle certaines réalités qui se passent dans leurs pays respectifs, pourtant beaucoup de journalistes algériens de la diaspora et des médias internationaux l’ont déjà posée. Surtout que même hier jeudi 04 mai 2017, le président algérien en fauteuil roulant, dont l’état de santé fait régulièrement l'objet des commentaires illimités et parfois insultants, a effectué une rare apparition publique pour voter aux élections législatives.

D’après les correspondants respectivement de l’Agence France presse(AFP) et de la RTBF qui connaissent bien l’Algérie, Abdelaziz Bouteflika âgé de 80 ans est arrivé en fauteuil roulant dans le bureau de vote installé dans l'enceinte de l'école El Bachir Ibrahimi à El Biar, sur les hauteurs d'Alger, entouré de deux de ses frères et de deux jeunes neveux. Il a salué le personnel du bureau avant de rentrer dans l'isoloir accompagné d'un homme. M. Bouteflika a ensuite remis le bulletin de vote à l'un de ses neveux qui l'a glissé dans l'urne avant de se laisser longuement photographier. Il est parti sans faire de déclaration. Selon les deux journalistes internationaux, Il s'agit de la première apparition du chef de l'Etat algérien devant les médias internationaux et les médias algériens privés depuis sa prestation de serment pour un quatrième mandat en avril 2014. Depuis, Abdelaziz Bouteflika avait seulement fait quelques passages à la télévision d'Etat, notamment quand il recevait des hôtes étrangers.

L'AFP et RTBF nous informent en guise de rappel que le président Algérien depuis 1999, a été frappé en 2013 par un accident vasculaire cérébral qui a affecté sa mobilité et son élocution. Depuis, il se déplace en fauteuil roulant et se fait discret. Il travaille dans sa résidence de Zéralda, à l'ouest d'Alger, où il reçoit notamment ses hôtes étrangers. Le 20 février, la chancelière allemande Angela Merkel avait dû reporter au dernier moment sa visite en Algérie à cause d'une "bronchite aiguë" de M. Bouteflika, dont les problèmes de santé récurrents mettent en question sa capacité à diriger le pays. Il n'est apparu à la télévision d'Etat qu'un mois plus tard, le 19 mars, avec un de ses ministres, puis le 28 mars avec son homologue congolais Denis Sassou Nguesso, en visite à Alger. S’inspira de ce que vivent les Algériens, n’est-il pas permis à une rédaction de poser cette question : « A quand  la fin de la dictature dans le monde et particulièrement en Afrique ? » Prudence oblige certes, mais sans être accusateur, il se passe des choses en Afrique, en tant que journaliste, il est presque irresponsable de se voiler la face en évitant de regarder les réalités honteuses qui tuent à petit feu le peuple. Sinon, quel est le sens de la liberté de la presse ?

Ahmat Zéïdane Bichara

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article