Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

 

Tantôt la nature produit des mauvaises nouvelles, tantôt des bonnes comme celle-ci qui provient d’Espagne où le Real de Madrid est champion pour la 33e fois. Malheureusement, tel n’est pas le cas en République Démocratique du Congo(RDC) où l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) a dénombré maintenant 29 infections présumées au virus Ebola. Un porte-parole de l’Agence onusienne de la santé, Christian Lindmeir, a précisé le samedi 21 mai 2017 que ce bilan inclut les deux morts qui le virus avait été détecté par des tests en laboratoire. L’éclosion a été annoncée la semaine dernière dans une région reculée du pays. La presse onusienne déclare que monsieur Lindmeir a dit que le Congo et ses partenaires ont placé en observation 456 personnes qui pourraient avoir eu des contacts avec les infections présumées. Cette éclosion est la huitième au Congo depuis 1976, rappelle la presse onusienne.

 

Là où c’est encore malheureux, c’est toujours en direction des populations africaines où environ 4400 migrants ont été secourus jeudi 18 et vendredi 19 mai 2017 en Méditerranée au cours de multiples opérations coordonnées par les garde-côtes italiens et libyens.Vendredi 19 mai 2017, 1500 personnes se trouvant sur 11 canots pneumatiques et 2 barques ont été secourues par des navires des garde-côtes italiens, de la marine espagnole et de l’ONG allemande Jugend Rettet. Jeudi, ce sont 2900 migrants qui avaient été secourus : 2300 d’entre eux, récupérés dans les eaux internationales, ont pris le chemin de l’Italie, tandis que 580 autres, restés dans les eaux libyennes, ont été reconduits en Libye. Depuis 2016, les départs de Libye se font souvent par vagues : plus de 13 000 personnes secourues en 5 jours fin mai 2016, 14 000 en 4 jours fin août, 10 800 les 3 et 4 octobre et encore 8500 à Pâques cette année.Enfin ,au moins 141 personnes,pour la plupart des soldats loyaux au maréchal Khalifa Haftar ont été tuées jeudi 18 mai 2018 dans une attaque menée par des groupes rivaux contre une base militaire dans le Sud libyen ,d’après les médias de ce pays.La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article