Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Incroyable,mais vrai.Oui,c’est impensable, pourtant c’est une information qui a bel et bien eu lieu en Asie en début de cette semaine qui se termine progressivement, même si elle ressemble pratiquement à un conte de fée. « Le mensonge est une trop bonne chose pour qu’il soit permis d’en abuser ». Et c’est vrai, dans certains cas, la vérité sauve, surtout quand une vérité, une pratique ou une idée a la vocation de donner au fil du temps, une leçon de morale ou naturellement un simple conseil à ceux qui sont dans le besoin. Voilà pourquoi on insiste sur le caractère vrai de cette information provenant d’Asie.

D’après donc la presse chinoise, un patron d’une entreprise de son pays eut décidé d’offrir à ses employés une prime d’un montant de 26euros par kilo perdu, car il est vraiment préoccupé par l’embonpoint de certains de ses salariés. Selon les journalistes chinois, cet homme qui se nomme Wang Xuebao a pu convaincre plusieurs d’entre de ses employés de se mettre au régime en leur offrant donc une prime pour chaque kilo perdu sur la balance. Avec l'amélioration du niveau de vie et la diffusion de l'alimentation occidentale, les Chinois ont pris du poids : les hommes ont gagné 3,5 kilos en moyenne entre 2002 et 2012 et les femmes 2,9 kilos, selon une étude de la Commission nationale pour la santé et le planning familial publiée en 2015. L'obésité touche près de 10% de la population. Wang, qui a prévu de maintenir la prime sur l'ensemble de l'année, s'est dit surpris par la vitesse à laquelle ses salariés avaient maigri, alors que lui-même ne touche pas la prime et garde ses kilos.

Propriétaire d’un cabinet conseil de Xian(au nord de la chine) connu son nom de Kingtian Consulting, monsieur Wang Xuebao donne les raisons de sa décision d’offrir 200 yuans(26euros) pour chaque kilo en moins : « Depuis début mars, 20 employés ont participé. La plus grosse prime atteint 2.000 yuans ». Wang l’initiateur de cette idée soutient ses arguments en disant aussi que s’il a eu l’idée d’offrir cette prime au kilo en moins, car il constate que le métier de consultant n’était pas trop sédentaire. Pour lui,le patron d’une entreprise ne doit pas seulement se contenter d’augmenter le chiffre d’affaires, mais il doit également faire très attention à la santé de ses employés et de soi-même. C’est dans ce sens que la qualité du travail s’en ressentira, croit-il avec un regard bien persuadé. La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article