Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Deux journalistes  de la République Démocratique du Congo (RDC) ont été grièvement blessés par une grenade offensive lancée par un policier pendant qu’ils couvraient une manifestation de la population locale qui voulait  lapider deux présumés voleurs.Selon les informations parvenues à JED(Journaliste en Danger), Roger Ebolinda et Sefu Kabemba,journalistes à la Radio Haki Za Bin Adamu et Radio Inter Viens et Voies,stations émettant à Kindu, chef-lieu de la province de Maniema (Est de laRDC) faisaient partie d’un groupe de sept journalistes de la ville de Kinduqui se rendaient en reportage, le 9 mars 2017, à la rive gauche du Fleuve Congo, précisément dans la commune d’Alunguli.
 
Arrivés au Beach, ils ont trouvé une altercation entre des éléments de la police et la population locale en colère qui voulait  lapider deux présumés voleurs de chèvres. Les agents de la police dispersaient les manifestants à l’aide des gaz lacrymogènes.Pendant que les journalistes étaient en train de filmer la scène,deux policiers ont lancé des grenades offensives à l’endroit du groupe des journalistes alors qu’ils n’étaient pas dans la foule. Les éclats de cette grenade ont grièvement blessé Roger Ebolinda à la jambe droite et Sefu Kabemba au talon gauche. Saignant abondamment, les journalistes ont été conduits urgemment à l’hôpital général de référence de Kindu où ils sont admis pour des soins appropriés. Journaliste en danger (JED) condamne énergiquement cette attaque délibérée qui a visé les journalistes alors qu’ils faisaient leur travail de reportage. JED exige que des sanctions soient prises à l’endroit des éléments de la police responsables de cette atteinte à l’intégrité physique des journalistes.
 
En RDC les journalistes subissent souvent des menaces et des intimidations de la part des politiques. Certains médias décident simplement de ne plus diffuser d’information à caractère politique car son traitement cause toujours problème. Beaucoup de journalistes ont déjà payé le prix fort et sont morts pour avoir exercé leur métier.
 
Pour tout contact
Journaliste en Danger
21, av. Nyembo. Quartier Socimat. Réf : Haute Cour Militaire
Kinshasa/Gombe. B.P. 633 Kinshasa 1
Téléphone: +243 81 99 96 353 ou +243 99 99 96 353
Internet : www.jed-afrique.org
République Démocratique du Congo.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article