Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La progression de la dette publique, le recul des ressources budgétaires et le prolongement de la baisse des cours du pétrole, devraient conduire l'Etat Tchadien à assurer une plus grande maîtrise de l'endettement. Si cette situation traduit le contexte économique au sujet de la dette publique gabonaise, cela est aussi valable exactement pour le cas du Tchad même si les chiffres de leur dette publique ne sont pas identiques. Le Tchad malgré l'annulation de sa dette extérieure d'un montant de 1,3 milliards de dollars $ intervenue en juin 2014 dans le cadre d'atteinte de point d'achèvement de l'initiative des pays pauvres très endettés, le niveau de l'encours de sa dette publique (extérieure et intérieure)

Le portefeuille de la dette de l’Etat est marqué à fin décembre 2015 par une baisse de 32,69% de l’encours de la dette extérieure, consécutive à l’atteinte du point d’achèvement et par une hausse de 52% de l’encours de la dette intérieure. L’effet volume de la dette extérieure a entraîné la baisse du niveau de l’encours global de la dette publique de 9,18%, le faisant passer de 1 647,478 milliards de Fcfa en 2014 à 1 496,211 milliards de Fcfa en 2015.

L’encours de la dette publique de 2011 à 2014, a connu une croissance moyenne de 19%. Cette dette était soutenue par la progression de la dette bilatérale, multilatérale et la dette intérieure. Avec la crise économique, la dette publique s'est considérablement augmentée dont la dette intérieure dépasse déjà les 1000 milliards Fcfa. Le Tchad a aussi épuisé et dépassé le seuil de ses avances statutaires auprès de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Il se retrouve aujourd'hui avec un niveau d'endettement de 44% de son PIB bien qu’inférieur au ratio de 70% fixé par  BEAC.

                                      Kebir Mahamat Abdoulaye,collaborateur des médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article