Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Pourquoi certains dictateurs s’en prennent-ils aux religieux ? Répondre à une telle question, c’est plonger dans l’histoire des grands hommes de la Sainte Bible ou du Saint Coran, respectivement comme Jésus-Christ et le Prophète Mahamat(SWS). C’est pour vous dire que ce divorce entre certains politiciens hostiles au changement positif comme ceux que l’on rencontre dans certains pays de la sous-région Afrique centrale ou autres parties du continent et les religieux animés de bonne foi, ne date certainement pas d’aujourd’hui, puisque la peur de perdre leur pouvoir les amène souvent à taire ces gardiens de la foi qui possèdent des vraies capacités à dénoncer ce qui est inconcevable à leurs yeux et surtout du Très-Haut. Et ces querelles entre le pouvoir et la religion n’ont pas l’air de s’arrêter pour l’instant. C’est pourquoi des cas concrets d’arrestations ou des tortures des religieux accusés arbitrairement ne manquent pas à travers le monde. Prenons en exemple le cas du pasteur canadien condamné en 2015 à la prison à vie en Corée du Nord, qui a d’ailleurs reçu après plus de deux ans d’enfermement la permission de rencontrer à Pyongyang l’ambassadeur de la Suède et de s’entretenir au téléphone avec des membres de sa famille.

D’après les confrères suédois, l’ambassadeur de leur pays Torkel Stiernlof a confirmé qu’il avait eu une rencontre d’une quarantaine de minutes avec le pasteur Hyeon Soo Lim la semaine dernière. Cette discussion entre l’ambassadeur suédois et le révérend pasteur a eu lieu autour des sujets concernant son état de santé et les conditions carcérales des prisonniers, mais le diplomate suédois a refusé d’en dire davantage. Les mêmes hommes ou femmes de la presse suédoise révèlent que dans un courriel transmis à l’Agence Associated presse, mercredi 01 mars 2017, le diplomate Stiernlof signale que les deux hommes n’avaient pas été pressés par le temps lors de leur rencontre. En effet, deux officiers nord-coréens vêtus en civil et un photographe du gouvernement y ont assisté dans une salle de conférence d’un hôtel de la capitale. Toutefois on ignore réellement pourquoi la rencontre entre le pasteur Hyeon Soo Lim et l’ambassadeur suédois Torkel striernlof a été organisée particulièrement à ce moment. La presse suédoise estime que l’Etat Nord-Coréen est souvent soupçonné d’utiliser des détenus étrangers comme moyen d’extraire des concessions aux autres pays lors de visites de leurs hauts représentants. Contrairement à cette version donnée par les journalistes européens, la Corée du Nord quant à elle explique que de telles rencontres sont accordées pour des raisons humanitaires. Mais en réalité, que reproche-t-on à Hyeon Soo Lim, ce pasteur presbytérien ?

Hyeon Soo Lim de la région de Toronto au Canada a été condamné à la prison à perpétuité en raison de ce que Pyongyang a qualifié d’activiste subversive. Ce grand pays asiatique lui reproche d’avoir voulu utiliser la religion pour détruire son système, ainsi que d’avoir aidé les Etats-Unis et la Corée du Sud à Kidnapper des citoyens nord-Coréens. Rappelons que le pasteur détenu à la prison à vie en Corée du Nord est membre de l’Eglise presbytérienne Light Korean Presbyterian de Missisauga, en Ontario, qu’il a fondé il y a 30 ans, après avoir immigré de la Corée du Sud. Il a fait grandir la congrégation d’une douzaine de fidèles en 1986 à 3000 membres, selon un porte-parole familial. Il faudrait aussi noter en conclusion que l’ambassade suédoise à Pyongyang prend en charge les affaires consulaires du Canada, puisque les deux pays n’ont pas de relations diplomatiques.

                                                    Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article