Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Pour clore de façon progressive avec l’élection du Tchadien Moussa Faki Mahamat ,56 ans à la tête de la commission de l’Union africaine(UA), le lundi 30 janvier à Addis-Abeda, en Ethiopie, lors du 28e sommet de l’organisation panafricaine, « Regards d’Africains de France », votre journal en ligne a décidé de recueillir les réactions des journalistes et artistes africains et plus particulièrement du Tchad dans le but de continuer à faire jaillir les flammes de la démocratie qui a du mal à s'imposer dans ce pays d'Afrique centrale. Ainsi, afin d’éviter tout jugement hâtif des réactions de ces hommes et femmes de la presse tchadienne ou autres, des artistes engagés, nous avons décidé de taire les noms de leurs rédactions, dont nous pensons que cela n’est pas nécessaire. Pour l’instant, nous ne pouvons pas prédire s’il va y avoir deux publications dans les colonnes de notre journal. Mais cela pourrait être possible si d’autres journalistes répondent à notre question standard que nous leur avons posé qui est de savoir leurs réactions à l’annonce de l’élection de Moussa Faki Mahamat, élu avec 39 suffrages sur 54 face à la Kenyane Amina Mohamed Jibril, autre grande favorite du scrutin. Dans un communiqué de la présidence kenyane, il aura fallu 7 tours de scrutin pour départager les cinq candidats en lice. Ces journalistes et artistes ont réagi en toute liberté et notre rédaction a respecté la pensée de chacun d’entre eux sans modifier aucun mot du continu. Voici donc 11 réactions différentes.

-Makaila Nguebla,journaliste(France):"l'élection de Moussa Faki,va définitivement enterrer l'espoir de démocratiser le Tchad et va pérenniser le pouvoir d'Idriss Deby dans sa répression  permanente à l'encontre des défenseurs des Droits Humains, des militants pacifiques et des membres de l'opposition démocratique.Toutes les résolutions contre le Tchad ne seront pas adoptées par l'Union africaine dès lors que Moussa Faki Mahamat est à la tête de cette structure désormais la solde du Tchad.Nous serons désormais appelés à nous remobiliser pour inverser la situation en mettant la communauté internationale dans une de grave inquiétude sur son regard de la politique."

-Mariam Achene, journaliste(N’Djaména):« J'ai d'abord eu ce sentiment géographique qui se traduit par la joie d’entendre la nomination d’un frère ou d’un compatriote tchadien au siège de la Commission africaine (UA). Puis hop, j’ai pris ma tablette pour me moquer de certains amis(es) que j'apprécie ou que j’estime bien d'ailleurs, mais qui n’ont pas les mêmes visions que moi dans certains sujets comme le cas de l'élection de Moussa Faki Mahamat à la tête de la Commission de l’Union africaine depuis le 30/01/2017. Spontanément tout en réfléchissant, des interrogations me sont venues à l’esprit telles que : pourquoi et pour quelles raisons certains Tchadiens refusent l'élection de monsieur Moussa Faki Mahamat à la tête de l’UA ? Serait-il un problème lié à la géopolitique, ethnique ou c'est sa tête du père de violeur et mari de la faussaire qui fait de lui le répugnant ? Je crois qu'il y a tout ça. J'aimerai finir cette analyse personnelle qui est la suivante: Faki, ne représente-t-il pas l'image du Tchad à l'extérieur ? S'il échoue, ne dira-t-on pas que le Tchad qui a échoué ? S'il réussissait à bien gérer la responsabilité que les chefs d’Etats africains lui ont confié comme ce fut le cas, cela ne renforcera-t-elle pas bien la belle image de la diplomatie Tchadienne ? Pour moi soutenir Faki, c'est soutenir, notre pays commun que nous aimons tous et que nous défendons corps et âme ou au prix du sang. Le Tchad est un ensemble (Le bon, le mauvais, le noir, le blanc…). Si réellement tu ressens une fierté de l’être, c'est justement avec tout ce contenu que tu dois l’accepté. Que tu le veuilles ou pas, le pays reste et restera indivisible. Un adage arabe stipule ceci : « il n'y a pas une calebasse ou la moitié est amère et une autre douce. »

-Habib Ben,journaliste (France):"C'est une mauvaise nouvelle pour moi, en principe une institution comme l'Union africaine ne doit pas avoir comme dirigeant un tel responsable. Il n'y a pas si longtemps,le fils de Moussa Faki Mahamat était cité sur l'affaire de viol de la petite Zouhoura. Malgré la mobilisation de tout une nation ,son enfant bénéficie toujours d'une impunité.Alors ,pour moi,c'est lamentable de voir une telle personne à la tête de notre institution panafricaine.Quelle leçon doit-il donner?Depuis hier soir j'ai du mal à comprendre quels sont les critères d'éligibilité qui a permis à Moussa Faki d'être à la tête de l'Union africaine ? Alors, face à une telle irresponsabilité, je comprends qu'au Tchad, le régime même est illégale. Mais ce qui me gêne, pourquoi certaines chefs d'État qui appliquent la vraie démocratie chez eux cautionnent cette élection ?

-Halimé Assadya Ali,journaliste(N'Djaména):"J'ai accueilli avec beaucoup de joie l'annonce de l'élection de notre compatriote Moussa Faki Mahamat à la présidence de la Commission de l'UA.C'est la reconnaissance du mérite d'un grand homme , du travail d'une diplomatie active et agissante et d'un Tchad renaissant."

-Tchadaoubaye Migo Natolban,politicien et artiste(Canada):"Personnellement ,je ne suis pas surpris de la victoire de Moussa Faki Mahamat comme président de la Commission de l'UA.Je me dissocie de toutes celles et tous ceux qui pensent que c'est la fierté du Tchad. Au contraire il n'ya pas d'espoir en cet homme qui n'a rien fait pour améliorer le sort de ses concitoyens quand il avait les possibilités de le faire.Ceux qui se réjouissent ne savent pas comment Moussa Faki Mahamat a obtenu ce poste. Quelle part de l'argent du peuple fut remise aux collaborateurs d'Idriss Deby Itno afin d'arriver au résultat escompté?Qui a financé cette victoire?Ce poste est crucial au sein de l'UA et c'est une position stratégique en faveur d'Idriss Deby Itno.Sans surprise ,il a profité de son pouvoir en tant que président de l'UA pour placer Moussa Faki Mahamat .Il est donc élu par bulletins secrets pour 5 ans.Cela veut dire que d'ici 5 ans,si le peuple tchadien se trouve devant l'impasse et demande l'intervention de l'UA pour faire partir Idriss deby comme fut le cas en Gambie,Moussa Faki en tant que président de la Commission de l'UA,il aura un mot à dire.Son refus assuré remettra tout en jeu.Voilà la vraie équation.J'ai bien peur que Moussa Faki exporte la sauvagerie du Tchad à l'international,car les choses qui sont banales au Tchad comme le viol,les crimes et la corruption sont considérées comme un crime ou des crimes ailleurs." 

-Abakar Djoufoune,journaliste(N'Djaména):"Quand j'ai appris l'élection de notre compatriote Moussa Faki Mahamat à la tête de la Commission de l'UA, j'ai été ébloui et je me suis dit, nous les Tchadiens aussi pouvons occuper des postes importants à l'échelle internationale. C'était une grande fierté et une immense joie de voir un compatriote remporter une telle élection devant des adversaires expérimentés. Je lui souhaite un bon vent pour sa nouvelle fonction et J’appelle mes frères et sœurs Tchadiens d'être unis au profit d’intérêt national. Merci."

-Daïrou Sahoulba Moyalbaye,artiste(France):"Je ne ressens ni chaud, ni froid.Moussa Faki Mahamat met une étoile de plus à son CV, et c'est tout.Je n'attends rien de particulier de lui. S'il  n'a rien fait dans son Tchad,ce n'est pas pour l'Afrique qu'il fera quelque chose."

-Mahamat-Nour Adoum Sougoumi,journaliste(N'Djaména):"Je suis content pour lui.Même s'il est élu au nom du Tchad,c'est d'abord lui.Mais,voir un compatriote se propulser ainsi,rehausse en même temps l'image du pays et cela permettrait à certaines personnes qui ne connaissent pas le Tchad de le connaître à travers lui.Personnellement je n'attends rien de cette élection,car elle ne changera en rien mon quotidien. Tout ce que je souhaite, est que Moussa Faki Mahamat travaille bien en honorant ses engagements qui l'ont fait élire, en mettant également en pratique les réformes qui seront sûrement proposées par l'équipe des experts dirigé par Kagamé. Comme à travers la toile et ailleurs les Tchadiens l'ont félicité et ont vu une fierté à travers cette élection,il doit se mettre au boulot pour relever les défis de l'heure ,car s'il échoue,c'est le Tchad qui échoue et non Moussa Faki Mahamat."

-Djoubana Koublengar Anicet ,artiste(Suisse):"Bonjour mon frère,merci pour avoir pensé à moi.Je t'avoue que je n'ai pas suivi cette histoire,car j'ai plus d'urgence et plus des choses importantes ailleurs que dans une promotion de monsieur Faki  à l'UA.Tant mieux pour lui,s'il préserve sa place.Mais,pour le peuple tchadien aspire à une amélioration de son quotidien,l'élection de monsieur Faki est un non-événement.Merci."

-Adoum Tchéré Garboubou,journaliste(N'Djaména):"Moussa Faki Mahamat est un Tchadien .Son élection fait la fierté de ses compatriotes.Nous souhaitons bon succès dans ses nouvelles fonctions.Comme lui-même l'a dit,son village,c'est le Tchad,son pays,c'est l'Afrique,qu'il serve ce continent avec toutes ses énergie,et honnêteté que les Tchadiens lui reconnaissent.Les Africains seront fiers de lui,quand à la fin de son premier mandat ,on dira que son bilan est positif."

Abakar Khamis Mamondo,journaliste(N'Djaména):"En tant que Tchadien,cette nomination me rend fier.Je ne vois pas la personne de Moussa Faki Mahamat,mais plutôt celle du Tchad.Le Tchad entre une fois de plus dans l'histoire.C'est qui reste à faire ,c'est le travail.Moussa Faki doit s'imposer par le travail et prouver à tout le monde que les Tchadiens sont des bosseurs ou des travailleurs."

           Propos recueillis par Ahmat Zéïdane Bichara/Toulouse 31/01/2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article