Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans une vision proche, le Tchadien ne peut que s’estimer heureux et féliciter le nouveau président de la Commission de l’Union africaine(CUA), Moussa Faki Mahamat. Pour ne pas dire que le patriotisme l’exige, c’est quand même une victoire tchadienne de plus. Cependant, dans un esprit de sympathie et de sincérité en soi, l’on s’interroge si l’année 2017 n’était-elle pas l’année de surprise ?

L’élection présidentielle aux Etats-Unis d’Amérique a laissé le pronostique à l’écart, la coupe d’Afrique de Nations de Libreville (dont la finale se joue dimanche 05/02/2017) elle aussi s’est vue vider de certaines grandes Nations du football, laissant les spectateurs bouche bée. À présent, vint la vraie surprise du mois de janvier 2017, Moussa Faki Mahamat élu président de la CUA ! Venant du Tchad, un pays corrompu où règne la mauvaise gouvernance, que peut apporter le protéger d’Idriss, lorsque son propre pays est dans un agonie financier de haut niveau ? Tout le monde eut donné comme favoris le Sénégalais Abdoulaye Batilly ,69 ans et la Kényane Amina Mohamed Jibril,55 ans. Or, les décideurs africains ont porté leur choix sur le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Pourrait-il interpeller le cercle des chefs d’Etat à se pencher sur les problèmes tchadiens dans un bref délai ? Chose que le président Idriss Deby Itno lui-même a oublié lors de son passage à la tête du sommet de l’Afrique. Non, nous ne pensons pas. Puisque Moussa Faki Mahamat n’est pas là pour une cause tchadienne ce qu’on doit comprendre. C’est la tâche de papa et il faut la faire normalement. « Mais mon cher compatriote Faki, que ce soit la tâche de papa ou celle de maman, n'oublie pas tes frères et tes soeurs du Tchad. Ils sont nombreux à compter sur toi pour interpeller particulièrement le sommet de l’Afrique sur leurs problèmes… »

Ici, c’est l’occasion de montrer aux Tchadiens qui étaient contre ta candidature de se rendre compte que tu peux faire répondre à leur attente avec des actes précis. Moussa Faki Mahamat a l’obligation de servir le Tchad et l’Afrique, mais pas servir sa propre cause et celle de son Mouvement Patriotique du Salut(MPS). En tout cas, là-bas c’est l’Afrique souvent composée de certains pays anglophones et francophones naturellement démocratiques, ce n’est pas le Tchad, pays où tout est au rendez-vous, sauf l’essentiel ! Ceux qui pensent qu’ils doivent s’accrocher sur ta veste doivent se dire que tu n’es pas un sauveteur. Sinon, c’est ta cravate qu’ils vont tirer et tu risques une fois de plus, comme l’a fait ton fils, salir le Tchad comme à la costumée chez toi. Oui, le Tchad est redescendu au bas de l’échelle, il faut impérativement le remonter au sommet des grands pays. S’il y a une volonté, on peut espérer comme Sisyphe. Ne sois pas le Donald Trump(l’actuel président USA) africain, malgré ton accidentelle désignation!

                                                       Michel Kalabassou Ngalandja,

                                    Directeur de Publication(DP) du journal « Tchad-Economie »

                                       Collaborateur spécial de "Regards d'Africains de France".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article