Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

En ce début de l’année 2017, j'ai un vœu particulier à l'égard de mon cher peuple mais plus particulièrement à l'intention de la jeunesse. Ce n'est pas un vœu comme les autres mais celui enraciné dans un sens de patriotisme profond. Autrement dit, c'est un appel à la vigilance et à l'unité. L’année 2016 nous a été riche en couleur d'événements douloureux pour notre nation. L'un de ces événements marquant était les 16 mesures folles du gouvernement et son corollaire de malheurs apportes. Sans être trop pessimiste il faut admettre que 2017 ne sera pas facile non plus.On dit souvent que gouverner c'est prévoir. Or, nous avons en place une administration qui ne fait que tâtonner et qui pire érige menaces et intimidations comme mode de gouvernance alors a quoi attendre comme retombées de cette crise toute provoquée en 2017? Mon message est simple: soyons vigilant. Selon certaines rumeurs, le régime est a pied d'oeuvre pour faire resurgir encore le vieux démon ou monstre qu'il a souvent brandi pour diviser et mieux régner. C'est a dire provoquer des conflits ou créer des frictions entre Musulmans et Chrétiens ce qui permettrait de rendre les efforts de nous unir pour le faire fléchir difficile ou compliqué. D'autres méthodes consisteraient a allumer des tensions sur des bases régionalistes, conflits éleveurs-agriculteurs et peut être créer des syndicats fictifs pour tenter de déstabiliser les vrais. Telles sont les tactiques et méthodes traditionnelles souvent utilisées par les dictateurs aux régimes vomis et ceux dépassés par l'allure des événements ou contestations tel que notre pays.
Heureusement, la jeunesse tchadienne a grandi et a compris ce jeu mais restons néanmoins vigilant. Que vous soyez musulman, chrétiens, animistes, athées, partisans politique ou pas tous comprenons la racine du mal que vit le Tchad aujourd'hui. Le régime en place depuis 26 ans a plongé les tchadiens dans leur vaste majorité dans une misère sans précédente. Il n'est un secret pour personne aujourd'hui. Le régime craignant les coalitions qui naissent ci et la pour protester ses dérives panique a l'heure actuelle. La création du Mouvement pour l'Eveil Citoyen (MECI) a notamment bouleversé le régime dit-on? La mauvaise nouvelle pour eux est que cette tendance ne fera que s'amplifier et précipiter certainement leur chute. Alors, tchadiens et tchadiennes ne retombons dans les pièges des jeux et moyens que le Mouvement Patriotique du Salut(MPS,le parti de l'actuel président) tentera d'utiliser pour nous diviser dans cette nouvelle année qui est déterminante pour nous libérer définitivement de ce régime barbare qui nous a rendu presque dernier en tout compare a d'autres peuples d'Afrique. Au contraire, montrons au régime que nous sommes unis, que nos diversités culturelles, ethniques et notre laïcité sont bien un atout qui solidifierait notre cohésion afin de faire du Tchad un pays digne et respecté si et seulement si le peuple rendait son verdict a travers les urnes afin d'élire a la magistrature suprême la personnalité de son choix pour guider les affaires de sa destinée. Alors, chers compatriotes, chrétiens, musulmans, animistes, athées. Notre ennemi commun, le dénominateur commun de notre mal est connu alors c'est dans l’unité de notre diversité que nous serons capable de nous débarrasser de ce régime et fonder un Tchad nouveau ou chacun jouira de ses libertés. Vive le Tchad et que vive le changement au Tchad en 2017.
Bendjo Jonabaye/10 janvier 2017.
Cette réaction écrite est actuellement publiée sur les réseaux sociaux de l'Unis pour une Alternance Démocratique au Tchad(UADT),signé par Bendjo Jonabaye,le 10 janvier 2017."Regards d'Africains de France" a décidé de le reprendre(11/01/2017) pour une large diffusion dans le but de favoriser la pluralité de l'information. Nous avons par ailleurs jugé que ce point de vue de ce Bendjo aidera nos lecteurs à connaître ce qui se passe actuellement au Tchad.Vous pouvez retrouvé le même article sur le facebook de l'UADT.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article