Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette affirmation difficilement " digérable " par tout africain qui se respecte est en soi une énormité qui aurait dû susciter l'indignation de toute la planète entière ; le plus étonnant n'est donc pas la déclaration elle même puisque le nouveau locataire de la maison blanche nous a habitué a des frasques oratoires originales; le plus étonnant est que cette phrase très lourde de sens était passée presque inaperçue et c'est a peine si elle a fait la "une" d'un journal à petit tirage.
Ce mutisme de l'opinion internationale sur cet écart de langage au demeurant indigne d'un homme politique normal est la résultante de se que représente l'Afrique au yeux du reste du monde en général et de ceux des occidentaux en particulier. Même la France qui doit beaucoup a l'Afrique son principal pourvoyeur en devises, en matières premières, etc et dont les enfants avaient pris une part active dans sa libération de la domination nazie, cette France s'était laissée allée par la bouche d'un Nicolas Sarkozy à cette funeste gymnastique intellectuelle avec sa fameuse phrase " l'Afrique a raté son entrée dans l'histoire".Donald Trump en parlant de l'Afrique s'adresse plutôt a ses fils.Ce peuple qui ne mérite selon lui aucun égard doit être recolonisée pour mieux apprendre à se comporter comme les autres peuples en refusant toute forme de dictature et d'arbitraire de leurs dirigeants.

Le péché de Trump à notre avis est simplement d'avoir généralisé en mettant tous les africains dans le même sac. Cette assertion conviendrait plutôt à l'Afrique Centrale dont les habitants excepté ceux de la Centrafrique sont dirigés pendant plusieurs décennies par des individus dont le profils cadrent idéalement avec ceux décrits par Donald Trump: ce sont donc des déchets et autres ordures dont les habitants doivent se débarrasser en les amenant à finir dans la poubelle de l'histoire; autrement, ces habitants dociles méritent d'être recolonisés pour qu'on leur apprennent à dire non à leurs prédateurs de dirigeants.Donald Trump quand il avait lâché cette énormité voulait essentiellement mettre en exergue la supériorité de l'homme blanc sur l'homme noir ; mais cet individu ne se serait pas permis cela si les Africains victimes des dictatures de la part de ces bourreaux à la tête de leurs états s'étaient débarrassés d'eux comme les peuples des autres continents.

Mahamat Nour Ibedou,secrétaire général de la Convention  Tchadienne  pour la Défense des Droits de l'Homme(C.T.D.D.H)(Contribution qu'on pouvez retrouver sur son espace facebook et autres réseaux sociaux). 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdoulaye Tosh 01/02/2017 17:46

Mahamat Nour Ibedou, Trump na pas insulté l'Afrique comme tu le dis. Il a avancé une idée subtile vers un réveil et éveil de l'Afrique qui doit se débarrasser de toute forme d'asservissement. Les occidentaux ont compris le MESSAGE c'est pourquoi ils ne disent rien et se gardent de médiatiser ça, pour ne pas réveiller cette Afrique qui sommeil. D,Trump ga-id yi hawouichna, il nous pousse à la révolte. La COLONISATION actuelle est inadmissible. Je dirai Daniel Truimph a raison.