Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans toutes leurs sorties, les ministres ne parlent uniquement que des 16 mesures.Mais,ils occultent les fonds dits de souveraineté alloués à certaines institutions de la république et qui ne sont mentionnés nulle part dans les mesures d'urgence. Qu'ils sachent que les travailleurs ne sont pas aussi dupes comme ils le pensent. Des fonds de souveraineté, parlons-en. Pour ceux qui ne le savent pas, les fonds de souveraineté ou "caisses noires" et qui s'élèvent à des millions sont destinés uniquement aux différentes dépenses "privées" des nombreuses institutions qui en bénéficient.La seule institution dont le montant du fonds de souveraineté n'est pas évaluable, est la présidence de la République,sans oublier naturellement le cabinet de la première dame. Sinon le premier ministre, le président de l'Assemblée nationale et le secrétaire général du MPS, bénéficient d'une caisse noire mensuelle de cent millions chacun. Les ministres et les présidents des institutions de la République telles que le conseil constitutionnel, la médiateur, le haut conseil de la communication, la haute cour de justice, etc, eux, bénéficient de dix millions par mois. Tout ça, juste pour payer de l'eau et autres confiseries aux visiteurs. Les frais des multiples missions inutiles tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, ne sont pas puisés sur les fonds de souveraineté au au trésor public. Entre nous, combien de visiteurs reçoivent ces personnalités dans le mois? Encore que tout le monde sache quelle gymnastique faut-il faire pour être reçu, ne serait-ce que pour 10 petites minutes par le premier ministre ou le président de l'Assemblée nationale ? Faisons cadeau à la présidence de la république dont l'opacité de la gestion financière ne mérite même pas que l'on s'y attarde même ne serait-ce qu'un tout petit peu. Malgré cela, Abdoulaye Sabre Fadoul essaye d'endormir les tchadiens. Mais ne somnolait il pas lui même, au moment où il racontait ces inepties? Toute la population est d'avis qu'on supprime vos indemnités à vous les soi-disant décrétés. Mais toucher et autres primes de ces pauvres agents de l'État qui le méritent amplement d'ailleurs, relève d'une injustice que le gouvernement dont vous êtes le sixième porte parole prétend combattre. l'observateur n° 846 du 02 au 09 novembre 2016. 

 

Réaction sur la crise financière qui frappe le Tchad, publiée sur son Facebook,le 16/ 11/2016 par le citoyen tchadien Ramadan Souleymane. Reprise aujourd'hui le 17/11/2016 par le blog-infos "Regards d'Africains de France" sous forme d'information publique.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article