Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Jeudi 17/11/2016 vers 19h,l'écrivain et poète Hafid Saïdi,docteur en sociologie eut afin présenté au public toulousain et surtout à ses lecteurs son nouveau livre:"Banlieue au pays des merveilles:de l'ethnicisation des problèmes sociaux au piège politique de l'identité nationale",dans une nouvelle belle salle de la pizzaria Belfort, située au 2 rue Bertran de Born.Notons d'ailleurs au passage, bien avant que les activités culturelles ne soient transférées dans une autre salle,au sein ou au coeur même de la pizzaria,elles se passèrent dans une cave comme espace d'expositions et haut lieu de la culture artistique.Apparemment elle ne semble pas  en ce moment disponible au public pour des raisons qui ne sont connues que par les deux principaux responsables Nait Hamoud Zoubir et Hafid Saïdi.

Dès donc 19h,les lecteurs ou autres personnes(amis,amies,parents,simples connaissances,responsables universitaires,membres des associations ou de la société civile,cadres de la ville de Toulouse)eurent pris d'assaut la salle de la pizzaria Belfort pour assister à la présentation du nouveau  livre de l'auteur Hafi Saïdi, accompagnée par une grande et merveilleuse  séance de dédicace. Ils sont plus d'une centaine de personnes invitées.Dans ce nouveau livre au titre bien ciblé et expressif " Banlieue au pays des merveilles : de l'ethnicisation des problèmes sociaux au piège politique de l'identité nationale",paru aux éditions ",l'Auteur",Hafid Saïdi,sociologue de formation,nous fait une analyse du phénomène d'expulsion sociale qui touche les classes populaires des quartiers défavorisés de la ville de Toulouse comme Bagatelle ou autres villes de France et notamment les populations d'origine étrangère.

Hafid fut amené à mettre en valeur les concepts d'ethnicité et l'ethnicisation qu'il confronta à la problématique des politiques de la ville et à celle du rôle joué par les associations en matière d'insertion sociale.Il s’agit ici aussi d’une tentative de démystification du discours politique concernant l’identité nationale. Entre la théorie sociologique et l’essai, cet ouvrage s’inscrit d’abord dans le cadre d’une réflexion majeure qui prend en compte la puissance du pouvoir politique. Docteur Hafid Saïdi est né à Carcassonne dans une famille ouvrière. Fils d’un immigré algérien, la question de l’immigration a été son sujet de thèse, un travail de recherche minutieux.

Docteur en sociologie, mais pas seulement Hafid Saïdi est aussi poète. Poète pour lui même et non pas pour les autres. Son combat pour la justice sociale est le cri de ses vers. Sa poésie tient dans les couplets et le refrain d’une chanson ; c’est une poésie qui se raconte aux sons des harmonicas et se vit entre deux passes de tango. C’est à la fois le volcan de l’Afrique et la douceur de Samarkand, c’est le feu d’un whisky flambé avalé cul sec et la fraîcheur des vagues d’un bain de minuit. Elle est révélatrice d’une foultitude de choses, elle remue des sentiments multiples et parfois inavouables.Il y a certes la tristesse et la solitude, la déception et l’amertume, mais il y a aussi beaucoup de passion et de vide, et l’espoir sans cesse que quelque chose sortira de cette douleur comme une renaissance. Sensuelle est un mot bien faible pour décrire ce qu’elle est, ce qu’elle provoque. Mohammed Taoufik Jeune écrivain et poète.

Hafid Saïdi fut chargé d’enseignement à l'université de Toulouse II - Jean Jaurès(ex-Le Mirail) dans les départements de sociologie et de psychologie. Il a également contribué à la formation de moniteurs et d'éducateurs spécialisés dans plusieurs centres de Toulouse et sa région et a participé à plusieurs conférences nationales et internationales.Il faut bien noter qu'il est déjà l'auteur de plusieurs livres ou romans littéraires et sans oublier la poésie 

 Article du journaliste et photographe  Ahmat Zéïdane Bichara,publié le 19/11/2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article